Etre tuteur - conseiller pédagogique en formation professionnelle d'enseignants novices

5229 vues - Publié le 02 décembre 2014

Sébastien Chaliès, maître de conférence à l'université de Toulouse : Vers de nouvelles modalités de tutorat des enseignants débutants.

Il n'y a pas de structuration typique de la situation de tutorat mais structuration « traditionnelle » : observation et entretien de conseil pédagogique - plutôt monologue que dialogue d'ailleurs.

Les dilemmes :
- aider et/ou évaluer l'enseignant novice... le tuteur est souvent dans la compassion, l'indulgence...
- Aider à enseigner et/ou aider à apprendre à enseigner... le tuteur aide dans l'immédiateté, prescrit souvent.

S. Chaliès fait des propositions pour la formation des tuteurs :
Il est de la responsabilité du tuteur d’enseigner ostensiblement les règles de métier, d'accompagner les premiers suivis des règles enseignées et l'interprétation des règles (épaissir le métier).

- Conseiller sur le métier n'est pas conseiller sur son métier.
- Conseiller, c'est faire apprendre le genre professionnel et accompagner le style.
- Il est de la responsabilité du tuteur d’enseigner ostensiblement les règles de métier, d'accompagner les premiers suivis des règles enseignées et l'interprétation des règles (épaissir le métier).